Task Force "Syrie": poursuite du renforcement des décisions opérationnelles dans le cadre de la coordination entre services fédéraux et locaux

Posté le 13 Avril 2013 dans Les Communiqués , National


La réunion hebdomadaire de la Task Force « Syrie », mise en place à l’initiative de la ministre de l’Intérieur, s’est tenue aujourd’hui au Centre de crise. Comme à l’occasion des précédentes rencontres, elle a rassemblé des représentants de la police fédérale et de zones de la police locale concernées, de la Sûreté de l'Etat, de l'OCAM, du Centre de Crise, de la Direction générale Sécurité et Prévention du SPF Intérieur, des services de renseignement de la Défense, des Affaires étrangères, sous la présidence des représentants des ministres de l'Intérieur et de la Justice.


Depuis de nombreux mois, tous les services diplomatiques, de police et de renseignement ainsi que les autorités judiciaires belges suivent la situation de près, gèrent les dossiers dans la discrétion et collaborent étroitement depuis le début.

Pour rappel, cette Task Force a pour but d’assurer une coordination et une efficacité optimales au travers :

- de l’échange permanent d'informations entre services ;
- de décisions sur les mesures à prendre, au-delà de la mission des autorités judiciaires qui suivent de près certains dossiers : le départ vers la Syrie, la situation sur place, le contact avec les familles en Belgique ainsi que le retour au pays avec un suivi et un accompagnement adéquats ont été abordés ;
- d'une répartition concrète des tâches à accomplir.

A l’occasion de la réunion d’aujourd’hui, dans le prolongement des précédentes et en lien avec les contacts que les services entretiennent entre eux, les différentes informations ont été croisées. La ministre tient d’ailleurs à ce sujet à rappeler qu’il est essentiel de faire la part des choses entre certaines informations qui circulent publiquement et autres rumeurs, et les faits vérifiés et  à la connaissance des membres de la Task Force. L'ampleur du phénomène constaté et des cas suivis sous diverses autorités reste stable.

Les nombreuses initiatives déjà en cours ont été passées en revue et confirmées et affinées (renforcement des contrôles aux frontières, échanges optimalisés des informations, gestion personnalisée des différents cas, contacts avec les pays voisins, liens avec les autorités locales, initiatives de prévention en cours et à développer aux différents niveaux, etc.), ainsi que la note contenant plusieurs propositions déposée par la  ministre de l'Intérieur relative à diverses mesures additionnelles éventuelles qui seront discutées lors du comité ministériel restreint consacré, à sa demande, à ce sujet la semaine prochaine. 

Il a également été question lors de la réunion de ce jour de la coordination renforcée avec la Turquie et des différentes mesures en cours sur ce point, ainsi que de la collecte d'informations sur place.

Une communication plus complète aura lieu à l'issue du comité ministériel restreint de la semaine prochaine. Joëlle Milquet tient à rappeler que cette matière délicate, pour des raisons évidentes de sécurité et d'efficacité, doit se gérer dans la discrétion, notamment pour protéger certains impératifs et le secret de l'instruction. La sur-médiatisation et la sur-communication peuvent être dans ces matières totalement contreproductives et doivent donc être évitées.

Elle tient aussi à saluer la collaboration avec les communes et les zones de police concernées, tant le niveau fédéral que local étant compétents en matière de sécurité, de police et de politique de prévention pour leur territoire respectif. Il est donc indispensable que face à un phénomène de cet ordre, les autorités locales et fédérales se coordonnent, échangent les informations et poursuivent une stratégie collective, tout en déployant des initiatives locales spécifiques qui relèvent de leurs responsabilités et de leurs obligations.

La ministre rappelle l’existence du point de contact centralisé, syrie@ibz.fgov.be qui a été ouvert, destiné aux familles éventuellement concernées qui souhaitent obtenir de l’information, de l’aide ou donner des renseignements sur des cas particuliers.