Taxer tous les véhicules au kilomètre ? Pour le cdH, c’est NON !

Posté le 1 Mars 2016 dans Les Communiqués , National


La proposition de la FEB d’introduire une taxe au kilomètre pour tous les véhicules dans notre pays est une mauvaise réponse à un problème urgent de mobilité. 


Pour le Président du cdH, Benoit Lutgen, cette taxe pénaliserait :

  • les ruraux qui n’ont souvent d’autre choix que d’utiliser leur voiture pour accéder à leur lieu de travail, aux commerces, aux services, etc.
  • les travailleurs qui sont obligés de parcourir de longues distances pour leur emploi.

Par ailleurs, le Gouvernement MR/N-VA a déjà décidé de les pénaliser en relevant les accises sur le diesel et en supprimant certaines lignes de train. 

Plutôt que lever des taxes nouvelles, le cdH préconise le développement de mesures visant à favoriser la mobilité et diminuer de 30% le trafic à Bruxelles et en Wallonie. Parmi ces mesures :

  • Achever le RER dans les meilleurs délais, en utilisant les budgets d’investissement ferroviaire avec plus de souplesse en rendant la clé de répartition 60/40 pluriannuelle ;
  • Initier le RECO (Réseau Express de Covoiturage) ;
  • Réguler le trafic de poids lourds sur les autoroutes ;
  • Maintenir l’avantage fiscal sur les voitures de société mais ouvrir les possibilités ;
  • Améliorer la mobilité intra-bruxelloise (extension des lignes de métro, création de parkings de persuasion aux entrées de Bruxelles) ;
  • Mettre en œuvre la Communauté métropolitaine.

Pour le cdH, il est primordial de mettre en œuvre ces mesures qui amélioreront la qualité de vie des navetteurs en limitant voire supprimant la congestion routière à Bruxelles et en Wallonie, sans toucher au portefeuille des familles.