Taxshift : Catherine Fonck demande une évaluation sérieuse par le Bureau Fédéral du Plan

Posté le 12 Octobre 2015 dans Les Communiqués , National


Catherine Fonck, cheffe de groupe à la Chambre demande que le Bureau Fédéral du Plan soit chargé, dans les plus brefs délais, de procéder, d’une part, à une évaluation du nombre d’emplois attendus suite aux mesures prises par le Gouvernement dans le cadre du taxshift, et de l’impact de la réforme fiscale sur le portefeuille des citoyens et des familles, d’autre part. Vu les nombreuses taxes supplémentaires auxquelles elle sera soumise, on ne peut demander des sacrifices aussi importants à la population sans lui indiquer l’ampleur des bénéfices qui en sont attendus.


En effet, Catherine Fonck est stupéfaite de constater que le Ministre des Finances se montre incapable de donner, ou refuse de donner, cette estimation, ce qui témoigne soit d’un manque de sérieux, soit d’un manque de transparence. Le Gouvernement aurait-il fondé ses politiques sur les indications d’une boule de cristal ?

Début 2015, le Bureau Fédéral du Plan avait estimé que sans nouvelles mesures le nombre d’emplois créés à l’horizon 2020 serait de 200.000. Or, l’objectif assigné à la Belgique dans le cadre de la stratégie UE2020 est de 400.000 emplois. Il reste donc du chemin à parcourir pour le Gouvernement.

L’objectif du Gouvernement doit être d’atteindre les 400.000 emplois créés d’ici 2020 !