Thalys wallon : Véronique SALVI dénonce l’enfumage du fédéral

Posté le 12 Janvier 2016 dans Les Communiqués , Région Wallonne


Ce matin en Commission des Travaux publics, Véronique SALVI a interpellé Maxime PREVOT au sujet du retour du Thalys wallon suite à l'annonce par voie de presse de sa remise en service à la fin de l’année 2016.


Pour rappel, au printemps 2015, le Gouvernement fédéral avait décidé de suspendre deux lignes à grande vitesse en Belgique : celle reliant Bruxelles à Ostende en passant par Gand et celle reliant Liège à Paris desservant Namur, Mons et Charleroi. Cette suspension avait notamment été justifiée par des motifs de mise en conformité des systèmes de sécurité. Ces travaux ont aujourd’hui été réalisés sur la dorsale wallonne.

Dernièrement, un article de presse a annoncé le retour du Thalys wallon à la fin de cette année. Suite à cette annonce, la députée cdH a interrogé le Ministre PREVOT afin de faire le point sur ce dossier.

Dans ses réponses, Maxime PREVOT s’est montré pessimiste en affirmant qu’aucun budget n’a été prévu par le Gouvernement fédéral pour la remise en route du Thalys wallon malgré le fait que le Conseil d’administration de la SNCB ait jugé ce point prioritaire.

Véronique SALVI dénonce l’enfumage du Gouvernement fédéral dans ce dossier. Elle encourage dès lors le Ministre PREVOT à rester attentif aux suites qui seront apportées à ce dossier d’une importance stratégique pour le développement économique de la Wallonie. Pour l’élue cdH, il est primordial qu’une solution soit trouvée afin que le Thalys wallon puisse à nouveau remplir sa mission de service public.