Une proposition de décret pour les élèves à besoins spécifiques !

Posté le 31 Mai 2017 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


L’ensemble des formations politiques du Parlement ont, à l’initiative de Mathilde Vandorpe, déposé ce jour une proposition de décret afin de prévoir la mise en place d’aménagements raisonnables pour les élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire.


En effet, trop souvent encore, les élèves dys, haut potentiel, présentant des troubles de l’attention ou d’autres besoins particuliers ne bénéficient pas de l’aide nécessaire pour faire face aux obstacles qui se dressent devant eux et se retrouvent ainsi dans une situation de handicap pour leur apprentissage.

Pourtant, divers aménagements peuvent être envisagés afin de rendre leur scolarité plus sereine.  Les épreuves externes, par exemple, sont déjà adaptées afin d’en faciliter la lecture. Certaines écoles instaurent déjà de tels aménagements de manière proactive. Néanmoins, cela n’est pas le cas partout et de nombreux élèves voient leur parcours scolaire rendu difficile par cette absence d’aménagement.

La proposition de décret signée par Mathilde Vandorpe et Isabelle Stommen vise à rendre ces aménagements obligatoires tant qu’ils restent raisonnables et qu’ils se fondent sur un diagnostic médical attestant des besoins spécifiques de l’élève. Ces aménagements seront décidés sur base de réunions de concertation entre les acteurs.

Cette proposition rappelle également l’importance de la concertation des équipes éducatives sur la question des besoins spécifiques et vise à prévoir un suivi efficace des informations concernant les besoins de l’élève, afin que son parcours et celui de ses parents ne constitue plus un parcours du combattant.

Un grand pas en avant pour une école plus inclusive !