Une situation d'urgence ? Un "contact center de crise" à disposition des bourgmestres et gouverneurs

Posté le 15 Février 2012 dans Les Communiqués , National , Sécurité/Police/Justice


Après un grave accident de train ou une tempête, pendant une inondation ou lors d’une autre situation d’urgence, il est essentiel que les citoyens soient correctement informés, notamment pour pouvoir suivre les bonnes recommandations. Pour éviter cependant que des appels relatifs à des demandes d’information encombrent les centrales d’urgence 100/101/112 et afin de répondre à des questions spécifiques, il est important qu’un numéro d’information unique puisse être ouvert pour les citoyens, qu’une situation d’urgence soit gérée au niveau communal, provincial ou national.


La Vice-Première ministre, ministre de l’Intérieur et de l’Egalité des chances, Joëlle Milquet, tient donc à annoncer le lancement, en collaboration avec le Centre de crise, d’une infrastructure de « Contact center de crise », à la disposition des Bourgmestres et Gouverneurs du pays en cas de situation d’urgence et qui pourra être activée dans l’heure par l’autorité compétente en cas de nécessité.

Avec cette infrastucture, la ministre et le Centre de crise souhaitent soutenir les autorités localesdans leurs missions de planification d’urgence et de gestion de crise, en ce compris l’information de la population. Concrètement, grâce à une veille permanente (24h/7j), toute autorité locale confrontée à une situation d’urgence pourra désormais  mettre rapidement à disposition de la population un numéro d’information via un Contact center multilingue opérationnel dans l’heure. Ce Contact center sera accessible gratuitement par la population et le nombre d’opérateurs pourra être adapté suivant les besoins (de minimum 4 opérateurs mobilisables en une heure jusqu’à minimum 40 opérateurs en 24 heures). La ministre a écrit cette semaine aux Bourgmestres et Gouverneurs afin qu’ils prennent connaissance de cette infrastructure qui peut être mise à leur disposition.