Visa des aides-soignants : Catherine Fonck demande une solution efficace d’urgence !

Posté le 16 Mars 2015 dans Les Communiqués , National , Emploi/Economie , Santé/Recherche


Catherine Fonck, députée et cheffe de groupe cdH à la Chambre, déplore le jeu de ping-pong que se livrent le Fédéral et les Communautés dans le dossier du « visa » des aides-soignants. En effet, il est inacceptable que des personnes diplômées ne puissent pas travailler pour une raison purement administrative, et alors même qu'il s'agit en plus d'un métier en pénurie. 


Suite à l’interpellation de Catherine Fonck à propos des délais relatifs à la délivrance du visa indispensable à la pratique professionnelle pour les aides-soignants diplômés en 2014, la Ministre de la Santé avait promis une solution transitoire afin de résorber le retard et de leur permettre d'être engagés dans les maisons de repos et dans les hôpitaux.

Or, dans les faits, la procédure mise en place ne fonctionne pas correctement et  de nombreux aides-soignants diplômés ne peuvent toujours pas exercer! Les ministres compétents se renvoient la balle de la responsabilité, et ce, au détriment des aides-soignants.

Catherine Fonck déplore cette situation et lance un appel aux ministres fédéraux et communautaires compétents pour qu'ils accordent leurs violons et trouvent une solution d’urgence et efficace à ce problème.