Droit à la déconnexion : Vers un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle

Posté le 6 Octobre 2016 dans Les Communiqués , National

Catherine Fonck, députée fédérale et cheffe de groupe, a déposé une proposition de loi (cf annexe) sur le droit à la déconnexion. L’objectif : atteindre un meilleur équilibre vie familiale/vie professionnelle. En effet, bon nombre de travailleurs continuent à répondre ou à envoyer des mails professionnels en dehors de heures de travail, et particulièrement la nuit ou le week-end. Pour certains d’entre-eux, il s’agit d’un choix. D’autres le ressentent comme une forme de pression.

Lire la suite

Vous êtes malades pour le plaisir, vous ?

Posté le 28 Septembre 2016 dans Les Communiqués , National , Santé/Recherche

Catherine Fonck, députée cdH et cheffe de groupe à la Chambre, dénonce la piste d'économie dans le secteur de la Santé envisagée par le gouvernement fédéral et par le MR. La proposition sur la table est une diminution du remboursement de médicaments. Il est inacceptable que les malades paient une nouvelles fois les errements budgétaires du gouvernement fédéral.

Lire la suite

Nouvelle tuile budgétaire : les citoyens et les familles ne doivent pas payer l'addition !

Posté le 23 Septembre 2016 dans Les Communiqués , National

4,2 milliards, soit presque 2 milliards de plus qu'annoncé. C'est la nouvelle tuile budgétaire qui s'abat sur le gouvernement fédéral. L'histoire se répète et le trou s'agrandit un peu plus chaque fois. Benoît Dispa, député fédéral, craint qu'une nouvelle fois ce soient les citoyens et les familles qui paient l'addition.

Lire la suite

Médecine et médecine dentaire : Pour Catherine Fonck , il faut un accord global pour sortir par le haut de cette situation. L’avenir de centaines d’étudiants et des soins de santé en dépend.

Posté le 21 Septembre 2016 dans Les Communiqués , National

Catherine Fonck, députée fédérale et cheffe de groupe cdH à la Chambre, est satisfaite de la décision du Ministre Marcourt de permettre aux « reçus-collés » de s’inscrire en 2ème BAC de médecine et médecine dentaire. Compte tenu des avis du Conseil d’Etat et des décisions de Justice, il ne pouvait en être autrement.

Lire la suite

Pages