Budget et tax-shift : de la poudre aux yeux pour masquer des mesures qui font mal ou des promesses qui risquent de rester lettre morte…

Posté le 16 Décembre 2015 dans Les Communiqués , National

A l’occasion du débat en séance plénière pour lequel un vote interviendra jeudi, Catherine Fonck, cheffe de groupe cdH, dénonce un budget et un tax-shift historiques. Historiques non pas grâce aux mesures effectives du gouvernement mais historiques tant ils cultivent l’art de l’illusion et de la poudre aux yeux.

Lire la suite

Gel du plan européen de mobilité des travailleurs détachés : Catherine Fonck exhorte le Fédéral à ne pas attendre une avancée de l’Europe

Posté le 15 Décembre 2015 dans Les Communiqués , National

Suite à la demande du président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, de geler le plan de mobilité des travailleurs détachés, Catherine Fonck, cheffe de groupe cdH, exhorte le gouvernement fédéral à ne pas attendre une avancée de l’Europe avant de prendre des mesures complémentaires pour protéger notre marché du travail, sauvegarder des milliers d’emplois et augmenter les opportunités de croissance des entreprises et des PME.

Lire la suite

Dumping social : pour Catherine Fonck, il faut exclure des marchés publics belges les entreprises étrangères qui refusent de respecter les barèmes de rémunération en vigueur

Posté le 9 Décembre 2015 dans Les Communiqués , National

Catherine Fonck, cheffe de groupe, a déposé une proposition de loi visant à lutter contre le dumping social en excluant obligatoirement des marchés publics belges les entreprises refusant d’octroyer la rémunération minimale selon les barèmes appliqués en Belgique. L’objectif de cette proposition est de protéger notre marché du travail, de sauvegarder des milliers d’emplois et d’augmenter les opportunités de croissance des entreprises et des PME.

Lire la suite

Convention Doel 1 et 2 : une politique affligeante du tout au nucléaire

Posté le 1 Décembre 2015 dans Les Communiqués , National , Energie/Ecologie

Le député Michel de Lamotte a accueilli froidement l’annonce d’un accord entre le gouvernement et les producteurs d’énergie nucléaire sur la convention pour la prolongation des centrales de Doel 1 et 2 et sur le niveau de taxation de la rente nucléaire. Les principales raisons invoquées pour cette réouverture sont affligeantes.

Lire la suite

Pages