En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Bruxelles : une ville reliante !

Découvrez les projets humanistes pour faire de Bruxelles une ville où il fait bon vivre.

  • Un espace vert à 10 minutes de chez soi.

Bruxelles doit devenir une ville où les espaces publics favorisent les échanges entre citoyens ! Vivre en ville, cela n’implique pas de vivre entouré de béton. Au contraire, en particulier pour les 71% de Bruxellois qui vivent en appartement, pouvoir respirer dans un espace vert à proximité de chez soi est fondamental. Et un espace vert ou une plaine de jeux dans chaque quartier, c’est le lieu idéal pour rencontrer ses voisins, partager ses idées et, pourquoi pas, créer de nouveaux projets ! 

Pour améliorer la qualité de vie des Bruxellois, le cdH veut donc que chaque citoyen puisse trouver un espace vert à maximum 10 minutes de son domicile. Pour y parvenir, il est essentiel de protéger les derniers espaces aujourd’hui non bâtis et de lutter contre l’urbanisation de ces terrains pour les rendre accessible à tous, avec un aménagement de qualité (plaine de jeux, potager, jeux d’eau…).

  • Une co-gestion citoyenne pour un espace de vie pleinement choisi !

Organiser une large consultation citoyenne

Les Bruxellois doivent pouvoir participer aux décisions liées à leur Région, pour définir pleinement leur cadre de vie. Bruxelles fait face à des enjeux en matière de mobilité, d’aménagement du territoire ou d’enseignement qui demandent des réponses fortes, et qui doivent être partagées et portées aussi par les citoyens !

Le cdH propose donc que le prochain Gouvernement s’accorde uniquement sur les grands objectifs qu’il veut atteindre pour les 5 prochaines années, mais que pour définir comment mettre en œuvre ces grands objectifs, il organise une large consultation citoyenne en constituant un panel de citoyens tirés au sort et représentatifs de toute la population bruxelloise. Ce panel pourra s’il le souhaite s’appuyer sur des experts et délibèrera sur les actions qu’il souhaite voir aboutir dans les 5 prochaines années pour améliorer Bruxelles.

  • Une seule Terre – une seule Région 

Que les communes deviennent des acteurs de collaboration dans la mise en œuvre concrète des décisions prises par la Région.

Il faut améliorer la vie quotidienne des Bruxellois en proposant une politique globale (et pas éclatée entre 19 communes) sur le climat, la mobilité et la propreté. La répartition des compétences entre les différents niveaux de pouvoir bruxellois entraîne aujourd’hui trop d’inefficacité. Les politiques en matière de lutte pour le climat, de mobilité ou de propreté ne peuvent se concevoir que sur l’ensemble de la Région pour être cohérentes et éviter que les communes élaborent parfois des politiques contradictoires !

Le cdH propose de régionaliser entièrement ces trois compétences et que les communes deviennent des acteurs de collaboration dans la mise en œuvre concrète des décisions prises par la Région. Pour que le tarif de stationnement soit le même dans chaque rue, et que le nettoyage des deux trottoirs d’une même rue ne soit plus effectué par deux équipes différentes parce que la rue est à la frontière entre deux communes ! 

  • Plus d’emplois grâce à la récup’ et au recyclage 

La transition environnementale est une opportunité pour développer de nombreux emplois non délocalisables. A Bruxelles, le potentiel de l’économie circulaire est énorme et permet de créer de nombreux emplois, qualifiés ou non. Le recyclage de matériaux et les activités de réparation doivent être développés dans de nombreux secteurs : la construction, les électroménagers, les transports… La réutilisation et la récupération pour créer de nouveaux objets ecodesign doivent également être encouragées.

Pour le cdH, ce pan de l’économie doit être soutenu par une baisse de la TVA ainsi que par une déduction fiscale qui permette de diminuer le coût de ces activités. Tout bénéfice pour l’emploi et pour la planète !

  • Des services proches du citoyen

Il faut réinvestir dans la police et la justice pour que chacun se sente bien dans une société où l’on est tous respecté. Le nombre d’habitants à Bruxelles augmente chaque jour mais le nombre de policiers, lui, n’évolue pas au même rythme. Il faut rehausser le nombre d’engagements annuels, promouvoir les synergies entre les zones de police et favoriser une police de proximité, notamment par des brigades à vélo !

Le fonctionnement efficace de la justice est indispensable pour que les citoyens puissent évoluer dans un cadre sécurisé. La justice souffre d’un désinvestissement chronique. Il est temps de lui redonner des moyens humains et matériels et d’améliorer son efficacité, en particulier en matière pénale. C’est indispensable pour que la sécurité soit pleinement assurée !

  • Moins de voitures, plus d’air ! 

Avec 7% de cyclistes, 7% de coworking et 7% de covoiturage, plus de bouchons à Bruxelles ! 

Il est urgent de diminuer la pression automobile au sein de la ville, afin d’améliorer la qualité de l’air et surtout la qualité de vie !

Des mesures peuvent être prises immédiatement : développer le télétravail et permettre d’adapter plus librement son temps de travail afin de diminuer les besoins de déplacement, mettre en place une stratégie de développement du covoiturage, prévoir un seul ticket pour tous les déplacements en transport en commun dans la zone RER, développer l’infrastructure cyclable.

D’autres mesures nécessitent d’accélérer le tempo : mise en place du RER et renforcement de l’offre de trains au sein de la Région, prolongation du métro, développement du tram. Pour le cdH, améliorer la mobilité nécessite aussi que la Région assume la totalité de cette responsabilité, pour ne plus dépendre de la bonne volonté de chaque commune.

Avec 7% de cyclistes, 7% de coworking et 7% de covoiturage, plus de bouchons à Bruxelles !