En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Communiqué de presse de la Chambre : l’OCAM plaide pour le rapatriement en Belgique des djihadistes belges

Le patron de l’OCAM plaide pour le rapatriement en Belgique des djihadistes belges.
Georges Dallemagne demande une réunion d’urgence de la commission des Relations Extérieures

Selon une information de la VRT, le patron de l’OCAM plaide pour le rapatriement en Belgique des djihadistes belges emprisonnés en Syrie afin de les juger sur notre territoire.

Cette recommandation tranche avec la position maintes fois répétée par le gouvernement de ne pas rapatrier les djihadistes. L’argument aujourd’hui avancé par Monsieur Van Tigchelt - « si nous les livrons à la Justice et les suivons ici, nous les contrôlons » - est sans doute pertinent mais de nombreuses questions se posent. Pour quels motifs serait maintenant décidé le rapatriement de ces quelques 50 combattants de l’EI ? Comment celui-ci va-t-il être organisé ? Quid des femmes et des enfants de djihadistes présents en Syrie ? Quelle sera l’attitude des Kurdes ? Quelle coordination internationale ? Une opération est-elle déjà en cours ?

Le député humaniste demande que l’OCAM, le SGRS (Service Général du Renseignement et de la Sécurité) et le Ministre Reynders soient entendus d’urgence en commission des Relations Extérieures de la Chambre.

Georges Dallemagne craint que ce rapatriement décidé en urgence soit une conséquence du retrait des troupes américaines de la frontière turco-syrienne et de l’abandon des Kurdes, premiers alliés dans la lutte contre l’EI.