En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

INTERVIEW : Carmen Ramlot, Bourgmestre de Rouvroy et Pharmacienne

Au niveau de la commune de Rouvroy, la lutte contre le Covid-19 est très compliquée à vivre car elle va à l’encontre de ce que nous avions l’habitude de mettre en place : des actions solidaires et intergénérationnelles.

Une des premières mesures a été, dès début mars, de protéger nos employés communaux en organisant le télétravail et des tournantes pour répondre aux attentes de la population en maintenant le service public.

 Nous avons également, marqué notre soutien et notre disponibilité à l’ensemble de nos concitoyens via un courrier toutes-boîtes reprenant les coordonnées de l’ensemble des personnes ressources ainsi que les consignes de sécurité sanitaire.

 Un autre courrier plus ciblé a été envoyé à l’occasion du 1er mai à l’ensemble de nos aînés qui bien trop souvent sont isolés et de ce fait risquent de se sentir psychologiquement affaiblis.

 Personnellement, à travers mon métier de pharmacien, en première ligne et au contact quotidien avec la population, je me suis permise de manière bienveillante et ce, dès le début de la crise, de mettre en garde un maximum de personnes sur la dangerosité du Covid-19 et sur l’importance du respect strict des règles mises en place par le Fédéral.

Le personnel et les membres de l’action sociale se sont également organisés afin de maintenir un lien téléphonique avec les personnes les plus isolées.

Plus largement, le collège communal a décidé d’acquérir des masques en tissu pour l’ensemble de notre population quel que soit leur âge. Courant mai, chaque citoyen recevra, dans un premier temps, deux masques en tissu lavables accompagnés d’une note explicative. 

 Dans un registre plus pratico pratique, des containeurs à PMC ont été placés dans chacun de nos villages afin d’éviter à notre population de se mettre en danger en allant au parc à conteneurs.

 D’autres mesures seront prises en fonction de l’évolution de la crise tant pour la Commune que pour le CPAS et ce, de manière la plus réactive possible.

J’encourage et soutiens notre population à respecter les règles de prudence imposées même si je constate et peux comprendre qu’elles sont de plus en plus compliquées à vivre au quotidien.

Avec mon entier dévouement et toute ma disponibilité.