En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Limitation des numéros INAMI pour les médecins et dentistes formés à l’étranger : la proposition de loi du cdH approuvée en Commission !

Catherine FONCK, députée fédérale et cheffe de groupe cdH à la Chambre, se réjouit que sa proposition visant à limiter l’attribution de numéros INAMI pour les médecins et dentistes formés à l’étranger ait été approuvée ce mardi en Commission de la Santé, après des mois de débats.

En 2015, il y a eu plus de numéros INAMI attribués à des médecins et dentistes formés à l’étranger qu’à des médecins et dentistes formés dans les universités francophones

Pour la députée humaniste, il est absurde qu’on limite le nombre de futurs médecins et dentistes belges alors que dans le même temps, le nombre de médecins et dentistes formés à l’étranger n’est pas limité.

Ceci a eu pour conséquence, qu’en 2015, il y a eu plus de numéros INAMI attribués à des médecins et dentistes formés à l’étranger qu’à des médecins et dentistes formés dans les universités francophones : 489 contre 473 !

Soit un contingentement du nombre de médecins et dentistes pratiquant en Belgique est nécessaire et doit alors concerner tous les médecins et dentistes, peu importe leur lieu de formation, soit il n’est pas nécessaire et il n’y a dès lors lieu de limiter ni les uns, ni les autres.

Outre une limitation de médecins et dentistes formés à l’étranger, la proposition de Catherine Fonck ouvre également la porte à une augmentation, à l’avenir, du nombre de numéros INAMI pour les médecins et dentistes belges.

Il s’agit à la fois d’une question d’équité entre Belges et non-Belges mais également de garantie de stabilité de l’offre médicale dans la durée.