En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Plan de relance pour les bâtiments scolaires, la colère gronde

Un élève = un élève.

La façon dont le gouvernement PS- MR-Écolo de la Fédération Wallonie-Bruxelles entend partager les fonds européens du plan de relance destinés aux bâtiments scolaires suscite la colère et l’incompréhension.

Pour le cdH, la clef de répartition (58,5 % des crédits pour WBE qui scolarise environ 15 % des élèves VS 41,5 % pour tous les réseaux subventionnés qui scolarisent 85% des élèves) est injuste et discriminatoire.

+ d'infos sur La Libre