En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Taxation des GAFA : la plus belle occasion manquée de la législature dans la lutte contre l’injustice fiscale

Ce mercredi soir, en Commission Finances et Budget de la Chambre, était examinée la proposition de loi de Vanessa MATZ visant la taxation des géants du numérique GAFA.

Parler de justice fiscale, c’est bien, la concrétiser au travers de mesures justes, c’est mieux

La députée humaniste s’insurge face au manque de volonté politique de rétablir une certaine justice fiscale entre d’une part les citoyens et les PME et, d’autre part, ces entreprises qui génèrent des bénéfices colossaux mais qui ne paient pas ou très peu d’impôts en Belgique.

Alors que le MR a répété à plusieurs reprises qu’il était favorable à cette taxation, force est de constater le fossé abyssal entre sa parole et ses actes. Attendre l’Europe, comme le justifient les libéraux, c’est ne rien faire alors même que plusieurs pays prennent des initiatives en la matière (la France, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni, l’Autriche, notamment) et que la Belgique a toujours été le fer de lance de la construction européenne.

Ce refus est d’autant plus incompréhensible à l’heure où l’on parle de financer les transitions, environnementale entre autres, tout en préservant les citoyens et les PME alors même que ces entreprises présentent une empreinte écologique importante.

Parler de justice fiscale, c’est bien, la concrétiser au travers de mesures justes, c’est mieux : un véritable gâchis !