Benoît Lutgen, Président du centre démocrate humaniste


Portrait de Benoît Lutgen

Coordinateur de la campagne électorale du PSC (Parti Social Chrétien) dans la province de Luxembourg dans les années 1998-1999, Benoît LUTGEN organise et coordonne également l'opération de sensibilisation au don d'organes « Bourgmestre en C(h)oeur ». Il y associe l'ensemble des mouvements de jeunesse politique. Plus de 400 bénévoles participent à cette opération le jour des élections. Résultat : 7.000 nouveaux inscrits positifs dans le registre national du don d'organes le dimanche 13 juin 1999.

En 2001, Benoît LUTGEN devient le Directeur de l'animation et ensuite le Secrétaire général faisant fonction du PSC. Au sein d'une équipe jeune et dynamique, il s'est battu pour ouvrir le PSC vers d'autres tendances de la société, et le transformer en Centre Démocrate Humaniste (cdH), le 18 mai 2002. Le cdH propose depuis lors un projet collectif en phase avec la société du XXIème siècle, se positionnant au centre de l'échiquier politique et investissant sur les compétences personnelles permettant le développement de chaque individu. En 2002, Benoît LUTGEN devient le Secrétaire général du cdH.

En 2003, il se présente, pour la première fois, aux élections fédérales. Directeur national de la campagne du cdH et candidat au Sénat (5e suppléant), il obtient 22.484 voix de préférence. Il devient alors administrateur-délégué du centre d'éducation permanente, le Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation (CPCP).

L'année suivante, à nouveau directeur national de la campagne cdH, Benoît LUTGEN se présente, cette fois, aux élections régionales (1er suppléant sur l'arrondissement Arlon-Marche-Bastogne) et européennes (8ème effectif). Il obtient respectivement 10.018 et 31.942 voix de préférence. A 34 ans, il devient Ministre wallon de l'Agriculture, de la Ruralité, de l'Environnement et du Tourisme le 19 juillet 2004.

Lors des élections fédérales de juin 2007, il se présente à la Chambre des Représentants dans la circonscription de la province du Luxembourg. Il obtient 24.331 voix de préférence mais demeure Ministre au Gouvernement wallon.

Discours de Benoît Lutgen

Le Congrès du cdH à Marche

Tête de liste lors des élections régionales du 7 juin 2009 sur la circonscription Arlon-Marche-Bastogne, Benoît LUTGEN obtient 19.607 voix de préférence. Avec ce score, il décroche le deuxième taux de pénétration de Wallonie (21,04% - pourcentage de voix de préférence sur son propre arrondissement). Avec son équipe, il parvient à obtenir un siège supplémentaire pour le cdH. Le 16 juillet 2009, il reste membre du Gouvernement wallon et devient Ministre des Travaux publics, de l'Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine.

Tête de liste à la Chambre au scrutin fédéral de 2010, Benoît LUTGEN confirme ses résultats électoraux où il obtient 33.038 voix de préférence sur la Province de Luxembourg. Avec son équipe, il parvient de nouveau à décrocher un siège supplémentaire pour le cdH.


Le 11 décembre 2009, il est élu, en ticket avec Joëlle Milquet, à la présidence du cdH avec 87% des voix.

Benoît LUTGEN a pris ses fonctions de Président le 1 septembre 2011. Arrivé à la tête du parti humaniste en pleines négociations gouvernementales sur la Réforme de l'Etat, Joëlle MILQUET a terminé les négociations en cours et Benoît LUTGEN a pris place à la table des négociations dès le 17 octobre pour négocier l'ensemble des volets budgétaire et socio-économique. Benoît LUTGEN a quitté son poste de Ministre, le 15 décembre 2011, et a désigné Carlo Di Antonio pour lui succéder au sein du Gouvernement wallon. Depuis, Benoît LUTGEN a pris ses fonctions de Député à la Chambre des Représentants.

Lors des élections locales du 14 octobre 2012, il est élu bourgmestre de Bastogne.

Le 27 avril 2013, en tant que Président du cdH, il fait adopter le texte du Développement Humain. Il s'agit de la charpente de l'action politique humaniste pour les quinze années à venir.

Parcours politique

1995 2000

 

Président des Jeunes PSC de l'arrondissement de Bastogne

1998

 

Attaché au cabinet du Ministre wallon de l'Agriculture

1999

 

Coordinateur de la campagne électorale du PSC dans la Province de Luxembourg. Organisateur de l'opération « Bourgmestre en C(h)œur » (sensibilisation au don d'organes)

2001 2002

 

Secrétaire Général du cdH faisant fonction

2002 2004

 

Secrétaire Général du cdH

2003

 

Directeur national de la campagne du cdH et administrateur-délégué du Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation (centre d'éducation permanente)

2004

 

Directeur national de la campagne du cdH

2004 2009

 

Ministre wallon de l'Agriculture, de la Ruralité, de l'Environnement et du Tourisme

2009 2011

 

Ministre wallon des Travaux publics, de l'Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine

2011

 

Président du cdH

2011

 

Député à la Chambre des Représentants

2012

 

Bourgmestre de Bastogne