L'ESPACE DES SOURDS ET MALENTENDANTS


La population sourde et malentendante est en effet largement sous-représentée en politique.

C’est un phénomène qui hélas n’a rien d’étonnant étant donné leur problème majeur de communication. Il leur est particulièrement difficile de savoir participer activement à la vie d’un parti comprendre les commentaires d’un congrès ou d’une assemblée générale etc.

Actuellement, grâce à l’existence des interprètes en langue des signes cela devient progressivement possible. Le CDH a la volonté de poursuivre dans cette voie et d'offrir des possibilités de participation adaptée à cette catégorie de concitoyens.

S’ils veulent prendre leur destin en mains, agir sur les décisions les concernant, il est indispensable qu'ils soient nombreux à s'engager et à occuper des responsabilités dans un parti politique. A l’avenir il serait souhaitable qu'il puisse y avoir des mandataires sourds ou malentendants. A l’heure actuelle, il semble que seul le Québec a un élu sourd.

Beaucoup de choses restent à faire dont la moindre n’est pas l'adaptation des programmes de télévision en Belgique francophone. Le nombre d’heures d’émissions sous-titrées est inférieur par rapport aux autres pays.

Au point de vue scolarité la présence d’interprète est nécessaire afin que l’élève puisse comprendre les explications de l’enseignant ainsi que suivre les débats qui ont lieu en classe. Il y a aussi la nécessité d’avoir un suivi particulier car ne pouvant recevoir d’informations rien qu’en écoutant il doit aller les chercher lui-même.

Des progrès considérables ont été réalisés, fax, Internet, e-mail, GSM pour SMS; cependant en cas de problème il n’y a pas possibilité, comme au téléphone, d’avoir la garantie qu’on a touché son correspondant ce qui peut poser problèmes quand il faut contacter les secours en cas d’urgence.

Voici quelques-uns des problèmes auxquels le CDH veut s'atteler avec vous.

Bienvenue donc sur votre espace !

N’hésitez pas à nous contacter, à nous dire vos problèmes et à nous proposer des solutions.

info@lecdh.be