70 ans de la libération d’Auschwitz

Posté le 27 Janvier 2015 dans Les Communiqués , National , Europe , International


Auschwitz est l’emblème du Mal absolu.


Quand, il y a 70 ans, le camp fut libéré, le monde resta stupéfait par ce qu’il découvrait. Une horreur indicible. Il fallut plusieurs années pour prendre la mesure exacte de cette abomination, l’extermination planifiée, méthodique du peuple juif – l’Holocauste. 

Les témoins directs deviennent plus rares. Il importe que le devoir de mémoire soit maintenu car le passé n’existe vraiment que s’il est transmis correctement. Il faut que les jeunes de tous pays se rendent compte de ce que fut cette barbarie, accomplie par des gens dits « civilisés ».

Cela n’a pas été suffisant pour empêcher d’autres massacres de population. Et l’antisémitisme existe toujours.

Il faut donc redire, avec toute la force de nos convictions humanistes, que la haine et la xénophobie sont la gangrène de nos sociétés. Les seuls antidotes sont l’équité, le respect de l’autre, dans sa différence, et la fraternité. 

Chacun d’entre nous, là où il vit, porte en lui une petite part de la solution.