Bruxelles : familles, logement et environnement sortent grands gagnants du conclave !

Posté le 19 Octobre 2015 dans Les Communiqués , Région bruxelloise


Benoit Lutgen, Président du cdH, se réjouit des mesures importantes obtenues lors du conclave budgétaire du Gouvernement bruxellois par Céline Fremault, Ministre bruxelloise du Logement, de la Qualité de vie et de l’Environnement.


Pour le cdH, les familles, le logement et l’environnement constituaient clairement des priorités cruciales. Défi relevé ! Par les décisions budgétaires et fiscales qu’il a prises ce week-end, le Gouvernement a fait siennes ces priorités, ce qui contribuera directement à l’amélioration de la qualité de vie des bruxellois.

Renforcement de l’accès au logement pour les jeunes et les familles :

  • L’accès à la propriété est renforcé : Afin de parvenir à garder la classe moyenne bruxelloise et les jeunes ayant grandi à Bruxelles sur le territoire de la Région, Céline Fremault est parvenue à lever le principal frein à l’acquisition : les droits d’enregistrement. En début de législature déjà, Céline Fremault avait permis aux candidats du Fonds du Logement d’emprunter 120% de la valeur d’un bien immobilier. A cette mesure s’ajoute désormais une suppression totale des droits d’enregistrement jusqu’à 175.000 €, soit une économie de 20.000 €. Les 12% de droits d’enregistrement restent applicables ensuite mais uniquement sur les tranches restantes et ce, pour les biens d’une valeur inférieure à 500.000€. 
  • Le financement de l’Alliance Habitat est garanti : L’accord budgétaire sur ce point permettra de poursuivre l’objectif de création de logements publics (pour rappel : 6.500 logements) en confiant la mission à Citydev pour une enveloppe de 5 millions d’€. 

Augmentation du pouvoir d’achat des familles :

  • Les familles bruxelloises pourront voir leur pouvoir d’achat augmenter de près de 300 € par an si l’on additionne trois mesures fiscales et budgétaires : la baisse du précompte immobilier de 120 € chaque année, l’abandon de la taxe régionale de 89 € et une réduction de 70€ de l’abonnement STIB pour tous les enfants (l’abonnement passe de 120 € à 50€).
  • Efficacité garantie pour la gestion des allocations familiales : la réforme fiscale n’aura aucun impact sur les allocations familiales dont le transfert de compétence est dorénavant bien acté. Les allocations familiales seront gérées par des caisses privées et publiques afin de créer un système plus dynamique, et donc efficace, à l’image des mutuelles.

Permettre une meilleure intégration :

  • Le parcours d’intégration sera obligatoire : Afin d’offrir un soutien à tous les primo-arrivants s’installant en Région bruxelloise, Céline Fremault a obtenu des moyens pour offrir un parcours d’intégration composé de quatre volets : l’accueil, la citoyenneté, des cours de langues et un appui à l’insertion socio-professionnelle.

Un meilleur soutien aux familles :

  • Un soutien aux enfants handicapés non-scolarisés et à leurs proches : un nouveau centre verra le jour dans le bâtiment de l’IRSA (Uccle) avec davantage de places de répit ainsi qu’une augmentation des capacités des services d’accompagnement afin d’aider et de soutenir les familles qui hébergent leurs enfants.
  • Un appui supplémentaire aux familles monoparentales pour favoriser la sortie du sans-abrisme : Une nouvelle maison d’accueil pour ces familles ouvrira ses portes. Afin de ne pas ancrer les familles monoparentales, souvent des femmes, dans la pauvreté, une cellule post hébergement sera mise sur pied au sein des maisons d’accueil pour améliorer l’insertion vers un logement durable. 

Améliorer efficacement l’environnement :

  • Des moyens administratifs supplémentaires pour le dossier du survol : les plaintes de bruit sont les plus nombreuses à atterrir à Bruxelles Environnement. En tant que Ministre de l’Environnement et de la Qualité de vie, Céline Fremault a pu négocier des moyens supplémentaires afin d’être en mesure de constater toutes les infractions et de continuer à assurer le recouvrement des amendes aux compagnies aériennes.
  • 2 millions €  supplémentaires pour les actions « économies d’énergie » : un nouveau régime des primes énergie ouvert aux collectivités a été adopté. Il sera d’application pour l’ensemble de la législature début octobre 2015. L’enveloppe budgétaire des actions « économies énergie » est gonflée de 2 millions d’€, dans le contexte du changement climatique et sachant qu’à Bruxelles ce sont les bâtiments qui constituent la première source de pollution atmosphérique.

Des aides à l’investissement pour les entreprises qui souhaitent évoluer vers une économie de proximité : A l’heure où la préservation de notre environnement doit être une préoccupation majeure et que la crise continue de frapper l’emploi, l’économie circulaire constitue une réelle opportunité. Ces aides aux entreprises constituent donc une mesure gagnante pour tout le monde et pour notre avenir.