Rejet du maintien de la gratuité des parkings SNCB : une nouvelle taxe déguisée de la majorité MR/NVA !

Posté le 27 Janvier 2016 dans Les Communiqués , National


La Commission Infrastructures de la Chambre a rejeté la proposition de résolution de Catherine FONCK, cheffe de groupe, visant le maintien de la gratuité des parkings SNCB.


Pour rappel, plus d’une soixantaine de gares ont vu leur parking devenir payants récemment, ce qui représente un surcoût annuel de 15% à 30% pour les navetteurs, alors même que la SNCB justifie leur instauration par le fait que : « ces parkings sont de plus en plus bondés, sur-occupés, notamment par des non voyageurs comme des riverains ou d’autres personnes. Et donc le but est évidemment d’assurer une place de parking pour tous nos voyageurs ». En outre, la société ne cesse de marteler qu’il ne s’agit en aucun cas de faire rentrer de l’argent dans ses caisses.

Catherine Fonck déplore que la majorité MR/NVA ait balayé d’un revers de la main cette proposition et, de facto, renvoie le surcoût (entre 15% et 30% en coût annuel supplémentaire) que représente l’instauration ces parkings payants sur le dos des navetteurs.

Il s’agit purement et simplement d’une nouvelle taxe déguisée qui pénalisera les travailleurs et les étudiants. Un beau paradoxe de la part d’un gouvernement qui se dit de centre-droit !

Ce rejet est également une nouvelle démonstration du gouvernement de l’absence totale d’une politique globale de mobilité qui n’aura pour résultat que de pousser encore un peu plus les gens vers la voiture.

Catherine Fonck reviendra avec sa proposition lors d’une prochaine séance plénière de la Chambre.