RER ET THALYS EN WALLONIE : CARLO DI ANTONIO RÉCLAME UNE RÉUNION URGENTE DU COMITÉ EXÉCUTIF DES MINISTRES DE LA MOBILITÉ

Posté le 7 Février 2016 dans Les Communiqués , Région Wallonne


Le Ministre wallon de la Mobilité Carlo DI ANTONIO juge « inquiétants » les propos tenus par Jo CORNU ce midi sur le plateau de la RTBF en ce qui concerne le projet du RER en Wallonie. 


À nouveau, la mise à 4 voies de la ligne 124 Bruxelles-Nivelles et de l’entièreté de la ligne 161 Bruxelles-Ottignies semble remise en cause.

QUID ? Jo CORNU justifie une version « light » par le manque de moyens lié aux économies imposées par le Gouvernement fédéral. Carlo DI ANTONIO regrette que les économies réalisées sur le rail belge se fassent systématiquement au détriment des usagers wallons et réclame à la Ministre compétente de défendre les intérêts du sud du pays dans les choix stratégiques fédéraux liés à la mobilité. 

Ainsi, le Ministre Carlo DI ANTONIO demande une réunion urgente du Comité Exécutif des Ministres de la Mobilité, comme le prévoit la convention RER du 04 avril 2003. Toute prise de décision concernant cette convention et ses annexes, où sont définies les conditions d’amplitude, de fréquence et de vitesse commerciale du RER, ne peut en effet se faire qu’après avoir été soumise à l’approbation des Gouvernements régionaux et du Gouvernement fédéral.

Enfin, en ce qui concerne le Thalys, Carlo DI ANTONIO rappelle que la SNCB, sous responsabilité de la Ministre GALANT, n’a toujours pas demandé la réservation des sillons permettant de rétablir la circulation optimale du Thalys en Wallonie. Plus interpellant encore, ce midi, Jo CORNU a annoncé que le rétablissement de cette ligne déprendrait du contrat de gestion de la SNCB.

La Wallonie ne peut faire les frais des approximations et du manque d’ambition du Gouvernement fédéral et que l’ensemble de la population doit pouvoir bénéficier d’un service public de qualité.