Mobilité : après la mobilisation, place aux actes et à la cohérence !

Posté le 27 Février 2016 dans Les Communiqués , National


 

Nous la demandions depuis des années… elle a finalement eu lieu.

 


Sur proposition de notre Ministre wallon de la Mobilité, Carlo DI ANTONIO, l’ensemble des Ministres de la Mobilité du Royaume se sont enfin rencontrés ce vendredi 26 février.

 

Outre qu’ils feront désormais le point tous les trois mois, on relèvera parmi les avancées du jour qu’Infrabel a enfin fait montre d’une plus grande transparence sur les montants à engager pour la mise à 4 voies : 910 millions d’EUR. 

 

Sachant qu’il reste à ce jour 105 millions d’euros dans le Fonds RER, Carlo DI ANTONIO a réitéré sa demande ferme à Jacqueline GALANT de présenter dans les plus brefs délais un plan de financement tenable et adapté aux travaux afin que ceux-ci puissent reprendre et que le RER puisse enfin rouler.

 

Si, d’un côté, il se réjouit que la concertation reprenne forme, de l’autre, le cdH demeure profondément inquiet de la volonté de la SNCB de revoir à la hausse ses tarifs ferroviaires, en particulier aux heures de pointe, comme l’a dévoilé notre Chef de groupe à la Chambre, Catherine FONCK.

 

Alors que plusieurs études épinglent la hauteur des tarifs ferroviaires belges, le cdH considère qu’une telle orientation serait un signal aussi scandaleux que contreproductif à l’adresse des navetteurs. 

Aujourd’hui, plutôt que de freiner la SNCB, la Ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline GALANT, a préféré dérailler en s’en prenant à l’opposition !

 

Pour l’avenir, le cdH invite la Ministre GALANT à revenir à la raison, et à enfin assumer le rôle de patronne du rail belge.