Commission d’enquête sur les attentats de Paris : les informations révélées ces derniers jours imposent une totale transparence !

Posté le 2 Mars 2016 dans Les Communiqués , National


Vu l’extrême gravité des faits et par respect pour les familles des victimes des attentats de Paris, il est indispensable que toutes les réponses soient apportées et ce en toute transparence. Le secret du fonctionnement de la Commission de suivi des comités P et R nous paraît totalement inadapté à la situation. 


En conséquence, ce matin, en conférence des Présidents de la Chambre, Catherine Fonck, au nom du groupe cdH, a déposé une proposition visant à mettre en place une commission d’enquête parlementaire chargée d’enquêter sur les informations disponibles avant les attentats de Paris et sur la manière dont elles ont été traitées.

La cheffe de groupe humaniste regrette que les autres partis autour de la table aient renvoyé le débat vers la Commission de suivi des comités P et R qui se réunit à huis-clos.

Pour Catherine Fonck, ce refus est incompréhensible en regard de la succession de révélations de ces derniers jours. « Sur le fond, c’est une erreur. Sur la forme, ce n’est pas digne. Refuser la transparence est une forme d’affront aux familles des victimes ».

C’est la responsabilité du Parlement d’évaluer en toute transparence si ces informations étaient de nature à neutraliser les individus qui ont pris part à ces attentats avant qu’ils ne commettent leurs actes et d’identifier l’ensemble de défaillances et responsabilités éventuelles afin d’en tirer toutes les leçons et de renforcer ainsi l’efficacité de la lutte contre le terrorisme.