Rapport du Comité de monitoring

Posté le 8 Mars 2016 dans Les Communiqués , National


Le cdH n’est pas étonné des conclusions du rapport du Comité de Monitoring qui annonce qu’un effort de 2,2 milliards d’euros devra être consenti par l’Etat fédéral (en ce compris la sécurité sociale) afin d’atteindre l’objectif prévu dans le budget initial 2016.


Lors de son intervention à la Chambre à l’occasion du débat budgétaire en décembre 2015, le député fédéral Benoît Dispa avait déjà démontré que le gouvernement s’était rendu coupable de nombreuses imprudences : les incertitudes liées aux recettes escomptées et au financement du tax shift étaient clairement incompatibles avec le respect de la trajectoire budgétaire, compte tenu du contexte macro-économique.

Pour le cdH, en aucun cas les citoyens ne peuvent être les victimes de l’amateurisme du gouvernement et plus particulièrement des ministres en charge des Finances et du Budget.