31.000 SACS POUBELLES POUR 130 TONNES DE DÉCHETS SAUVAGES RAMASSÉS : CANETTES ET SACS PLASTIQUES EN TÊTE DU BILAN DU GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS 2016

Posté le 3 Mai 2016 dans Les Communiqués , National


Le bilan du Grand Nettoyage de Printemps 2016 est arrivé ! Au total, 12.352 sacs PMC et 18.756 sacs poubelles tout-venant ont été remplis de déchets sauvages par les 40.592 Wallons qui se sont mobilisés les 15, 16 et 17 avril derniers.


Ces 31.000 sacs poubelles représentent un total de 130 tonnes de déchets sauvages, auxquels il faut ajouter le poids des nombreux encombrants et déchets dangereux qui composent les dépôts clandestins signalés partout en Wallonie par les Ambassadeurs de la propreté.

Le Ministre de l’Environnement Carlo DI ANTONIO remercie tous les bénévoles qui se sont engagés et qui ont montré l’exemple ! Cet effort collectif sonne le changement de mentalité et de comportement en matière de propreté publique en Wallonie. Il appelle également les Wallons à respecter le travail qui a été mené par leurs concitoyens.

QUELS DÉCHETS DANS LA NATURE ?

Au lendemain de cette vaste opération de sensibilisation, plus de 3.500 participants ont communiqué leurs observations de terrain. Ce sondage révèle que certains types déchets sont plus fréquemment abandonnés dans la nature que d’autres.

« Si l’objectif du Grand Nettoyage de Printemps est avant tout de mobiliser et sensibiliser les citoyens à la propreté publique, les données recueillies nous donnent une photographie de l’état de propreté de notre territoire et du type de déchets que l’on retrouve dans la nature » indique le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO.

BILAN DU GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS 2016 PAR PROVINCE :

Province de Namur : 1.257 sacs PMC et 1.650 sacs tout-venant ramassés par les 5.434 Ambassadeurs de la propreté

Province du Hainaut : 2.406 sacs PMC et 3.190 sacs tout-venant ramassés par les 10.809 Ambassadeurs de la propreté

Province de Liège : 2.445 sacs PMC et 4.110 sacs tout-venant ramassés par les 14.042 Ambassadeurs de la propreté

Province duBrabant wallon : 827 sacs PMC et 1.444 sacs tout-venant ramassés par les 3.220 Ambassadeurs de la propreté

Province du Luxembourg : 1.881 sacs PMC et 2.747 sacs tout-venant ramassés par les 7.087 Ambassadeurs de la propreté sur le terrain 

LES CANETTES, SUPERSTARS DES DÉCHETS SAUVAGES !

Les Ambassadeurs de la propreté ont triés les déchets qu’ils trouvaient sur leur chemin lors de leur opération de nettoyage. Trois fractions ont été définies : PMC, encombrants et tout-venant.  

Selon le rapportage des bénévoles, 85% des sacs PMC collectés contenaient majoritairement des canettes. Il s’agit donc d’un type de déchets fréquemment jeté sur les bords des routes et les chemins de promenade. Les nombreuses photos postées sur la page Facebook de l’opération en témoignent ! On retrouve ensuite les bouteilles en plastique et les cartons à boisson mais dans une proportion moindre.

DANS LES SACS TOUT-VENANT, LES EMBALLAGES PLASTIQUES DOMINENT

Les sachets en plastique et déchets plastiques dominent en volume dans cette fraction. On retrouve ensuite les emballages de snacks en plastique, papier et aluminium. 34% des bénévoles les considèrent comme très abondants sur la voie publique.

Les mégots de cigarettes, les papiers et cartons et les débris de verre ont également été retrouvés en grande quantité. Arrivent enfin les lingettes, les langes ou les mouchoirs usagés.

Cette analyse confirme la nécessité de l’interdiction des sacs plastiques à usage unique en Wallonie. Pour rappel, deux dates d’entrée en vigueur sont prévues : à partir du 1er décembre 2016 pour les sacs de caisse et à partir du 1er mars 2017 pour tous les autres sacs.

La Wallonie sera ainsi une des premières régions d’Europe à interdire l’utilisation des sacs plastiques à usage unique.

EN WALLONIE, ON PREND LES RUES, LES FORETS OU LES BORDS DES ROUTES POUR DES PARCS À CONTENEURS.

Ceci est loin d’être un mythe ! Les bénévoles ont retrouvé en masse des dépôts clandestins constitués de déchets qui doivent théoriquement être déposés dans un parc à conteneurs.

63% des communes partenaires ont été contactées pour évacuer des pneus, des produits chimiques, des pièces automobiles, des électroménagers, des déchets de construction ou du mobilier.

Les plastiques (bâches, pots,…), pneus et déchets métalliques figurent en haut de ce triste classement.

Une situation d’autant plus incompréhensible que les parcs à conteneurs sont ouverts gratuitement  à tous les Wallons explique Carlo DI ANTONIO. Aucune raison donc d’abandonner ses déchets dans la nature ! 

Le Ministre DI ANTONIO considère le respect de la propreté publique comme un axe majeur de sa politique. Il a d’ailleurs signé une Convention dans ce sens avec le monde de l’entreprise afin que celle-ci s’investisse opérationnellement et financièrement à ses côtés dans la lutte contre l’incivisme. Dans les mois à venir, des actions seront menées afin d’interpeller les Wallons quant à l’état de propreté de leur Région.

Quelques photos de l’événement ici : http://environnement.wallonie.be/be-wapp/