LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE S’ORGANISE EN WALLONIE !

Posté le 25 Juillet 2016 dans Les Communiqués , Région Wallonne


A l’occasion de la Foire agricole de Libramont, le Ministre wallon de l’Environnement et du Développement durable Carlo DI ANTONIO souhaite mettre en avant le Plan REGAL adopté en 2015 par le Gouvernement wallon et structurant la lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires en Wallonie.


L’occasion de rappeler l’engagement de la Wallonie dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

En Belgique, on gaspille 3,6 millions de tonnes de nourriture par an. Chaque wallon jette entre 14 et 23 kilos de nourriture chaque année à la poubelle, ce qui représente une perte financière annuelle estimée à 174 euros. Si l’on considère au niveau mondial toutes les pertes de la fourche à la fourchette, le constat est encore plus alarmant : la nourriture produite mais non consommée occupe inutilement 30% des terres agricoles mondiales et requiert en eau l’équivalent de trois fois le volume du lac de Genève.  

QUELLES SONT LES ACTIONS DU PLAN REGAL ?  

Le Programme wallon de lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires comporte 17 actions prioritaires(annexe 2) réparties en 5 axes : 

1.       Sensibiliser
2.       Engager
3.       Agir, soutenir, former
4.       Mesurer
5.       Approfondir les connaissances. 

De la production à la consommationtous les échelons ont été pris en compte en vue de réduire les pertes alimentaires. 

La mise en réseau des acteurs a été un 1er défi relevé dans la mise en œuvre de ce Programme. Elle se traduit par l’organisation de différents forums en Wallonie.  

La mise en place d’un rest-o-pack dans l’HoReCa et la promotion d’une alimentation durable et locale dans les cantines sont deux actions chères au Ministre Carlo DI ANTONIO. Elles seront lancées ce dimanche et à la rentrée scolaire en ce qui concerne les cantines.

Une campagne régionale de sensibilisation est programmée à l’occasion des fêtes de fin d’année, considérées comme un pic critique en matière de gaspillage alimentaire. 

Voici quelques autres actions mises en œuvre en Wallonie : 

Soutenir les initiatives facilitant le don des invendus alimentaires en Wallonie

Grâce à ce Plan, de nombreux projets sont soutenus par la Wallonie pour faciliter la valorisation des invendus alimentaires par le don ou la transformation. 

En 2016, 100.000 EUR ont été répartis entre 12 porteurs de projet pour mettre en œuvre des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire et doper les initiatives facilitant le don des invendus alimentaires en Wallonie. 

A titre d’exemple, une subvention de 10.000 EUR a ainsi été octroyée au Relais Social Urbain de Mons-Borinage (SOREAL), plateforme logistique du don alimentaire dans la région de Mons-Borinage. 

SOREAL récupère chaque année 60 tonnes d’invendus consommables de la grande distribution et les redistribue aux associations de l'aide alimentaire de la région. Plus de 1.000 personnes en situation précaire reçoivent ainsi des colis alimentaires. 

Avec le soutien du Ministre Carlo DI ANTONIOla démarche va être transposée aux excédents agricoles. Un appui logistique sera proposé aux agriculteurs pour la récupération des produits non calibrés, les écarts de tri et les invendus.

Cette collaboration avec les producteurs régionaux permet l'apport de produits frais dans la composition des colis alimentaires. Un premier cas concret : la Ferme de Cantraine à Mignault a approvisionné la plateforme de 150 yaourts.

Réduire le gaspillage alimentaire dans le secteur de l’HoReCa

La Wallonie lancera le 01 août prochain une vaste enquête en ligne, accessible sur www.planregal.be , visant à identifier et analyser les sources du gaspillage dans le secteur de la restauration.

Les restaurateurs pourront y répondre jusqu'au 31 septembre 2016. Parmi les diverses questions figurent la quantité de déchets organiques mesurée, la méthode de tri, la gestion du retour d'assiette, le recours au compostage.


En parallèle, un audit de terrain démarre cet été dans les cuisines de 20 établissements wallons. Les restaurants seront accompagnés par des spécialistes de la lutte contre le gaspillage alimentaire au quotidien durant une semaine!  Les restaurateurs participants pourront ainsi bénéficier de  conseils de spécialistes à cette occasion. L'analyse portera sur la commande des matières premières, le transport, le stockage, la préparation des assiettes et des portions. Autant d'étapes où les pertes peuvent être réduites.

Avec ces mesures, le Ministre DI ANTONIO et la Wallonie démontrent leur préoccupation de donner une valeur équitable aux produits agricoles. Ce qui a de la valeur ne se jette pas!