Pas touche au sapin de Noël !

Posté le 7 Décembre 2016 dans Les Communiqués , Région Wallonne


Le chef de groupe cdH du Parlement de Wallonie, Dimitri FOURNY, a vivement réagi aux propos d’Ecolo pointant du doigt la culture du sapin de Noël qui serait nocive pour l’environnement et pour la santé des citoyens. Pour l’élu humaniste, il s’agit d’une attaque en règle contre les pépiniéristes wallons.


En séance plénière, Dimitri FOURNY a exprimé tout son mécontentement en interpellant le Ministre COLLIN lors d’une question urgente.

En Ardenne, on peut trouver 4.000 à 4.500 hectares de culture de sapins de Noël qui produisent 4 à 5 millions d’arbres selon les années. Le chiffre d’affaires annuel est estimé entre 40 et 50 millions d’euros pour l’ensemble des entreprises belges actives dans le secteur.

La culture d’arbres de Noël génère également de nombreux emplois en Wallonie. En effet, le travail que demande la plantation, l’entretien et l’arrachage des arbres occupe environ 1.000 emplois directs et indirects en milieu rural.

René COLLIN a profité de l’interpellation du Député humaniste pour exprimer son indignation et pour répondre clairement aux critiques infondées soulevées par Ecolo. Il souligne que la culture du sapin de Noël est encadrée sur le plan de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement.

Pour le Ministre de la Nature, les critiques d’Ecolo concernant l’utilisation de pesticides dans les cultures de sapins de Noël sont excessives. La Wallonie poursuit l’objectif de réduire drastiquement l’utilisation de ces produits dans les cultures. Actuellement, des expériences sont menées pour diminuer l’utilisation d’herbicides, notamment en ouvrant les champs de sapins aux troupeaux de moutons de la race Schropshire qui ont la particularité de  dévorer les mauvaises herbes  sans s’attaquer aux troncs des conifères.

Pour Dimitri FOURNY, les attaques d’Ecolo envers les pépiniéristes wallons sont scandaleuses et infondées ! Il est primordial de soutenir le secteur des pépinières afin de poursuivre le développement économique de notre Région.