Hors la loi, la N-VA bafoue l’Etat de droit

Posté le 9 Décembre 2016 dans Les Communiqués , National


De l’intérieur même du Gouvernement Michel, la N-VA méprise et ridiculise l’état de droit.


Le parti de Bart De Wever et consorts le démontre une fois de plus dans une campagne aussi scandaleuse que polémique qui envahit les réseaux sociaux.

Faut-il instruire la N-VA du principe de la séparation des pouvoirs ?

Faut-il rappeler à Théo Francken que les juges rendent leurs arrêts en toute impartialité ? Qu’un arrêt de la Cour d’appel doit être respecté, même par un secrétaire d’Etat contrarié ?

Faut-il apprendre à la N-VA que, dans notre pays, chaque être humain a des droits, ce qui vaut aussi pour les Syriens demandeurs d’un visa pour tenter d’échapper à l’horreur quotidienne ?

La N-VA surfe sur le rejet de l’étranger et son partenaire de majorité, le MR, semble s’en accommoder avec une passivité déconcertante.

Le cdH refuse de cautionner cette attitude. Le Premier ministre doit revenir à la raison et rappeler à l’ordre tant son secrétaire d’état Théo Francken que son partenaire préféré, la N-VA, en leur rappelant les principes de la démocratie et de l’état de droit.