SNCB: le cdH ne laissera pas passer un plan de transport qui pénaliserait des navetteurs

Posté le 21 Février 2014 dans Les Communiqués , National , Mobilité/Transport


Alors que le Conseil des Ministres a acté ce matin l’existence du nouveau plan de transport de la SNCB, le cdH se réjouit d’avoir fait évoluer le dossier dans la bonne direction.


Le cdH a demandé que, comme il l’a déjà obtenu lors du Conseil d’Administration de la SNCB, chacune des décisions contenues dans le plan proposé soit soumise aux citoyens et aux autorités locales lors de consultations provinciales, pour que les problèmes locaux qui pourraient être mis en évidence fassent l’objet de propositions de modification. Le cdH a insisté pour que les adaptations pertinentes puissent alors être examinées par le CA de la SNCB et par le Conseil des Ministres.

Pour Benoît LUTGEN, Président du cdH, et les députés humanistes, les lignes à faible densité doivent bénéficier d’un traitement particulier afin d’assurer une offre suffisante aux navetteurs qui les empruntent et donc de maintenir un maximum de lignes dans les régions rurales et semi-rurales entre autres.

Pour le cdH, il s'agit aussi d’accélérer la mise en œuvre du RER qui a déjà trop tardé alors qu’il constitue une des clés pour améliorer la mobilité dans notre pays. Pour Joëlle MILQUET, il s'agit également de veiller à ce que la SNCB renforce l’offre de transport intra-bruxelloise via une meilleure utilisation des gares déjà existantes et la création de nouvelles gares au profit des Bruxellois et des navetteurs. A cet effet, le cdH s’opposera à tout projet visant à créer une seconde jonction Nord Midi, projet qui ne servira qu’à traverser la Région Bruxelles Capitale sans améliorer la desserte intra bruxelloise.