Présentation des têtes de liste régionale (circonscription de Mons) et fédérale (Hainaut)

Posté le 14 Janvier 2014 dans Les Communiqués , Région Wallonne , Elections


Pour la Région wallonne, Carlo DI ANTONIO sera tête de liste pour la circonscription de Mons.

Pour la Chambre des représentants, Catherine FONCK sera tête de liste pour le Hainaut.


Voici un bref portrait de ces deux têtes de listes cdH.

Carlo DI ANTONIO

Carlo DI ANTONIO, père d’un enfant, est né à Boussu–Dour le 12 juillet 1962.

Il étudie l’agronomie à l'UCL et devient ingénieur chimiste et des industries agricoles. A l’issue de sa formation, il se consacre à la recherche dans le domaine de la biologie moléculaire. Parallèlement à sa vie d’étudiant, Carlo Di Antonio occupe ses temps libres par son engagement dans l’associatif. Avec les mouvements de jeunesse de Dour, il milite pour plusieurs causes environnementales comme la sauvegarde des terrils en Wallonie et la lutte contre l’installation de missiles nucléaires en Belgique.

Sur le plan politique, Carlo DI ANTONIO est Conseiller communal à Dour depuis 1994, commune dont il est le Bourgmestre depuis 2006. En 2002, alors qu’il est Secrétaire général du parti, il participe  aux travaux transformant le PSC en cdH.  Depuis les élections régionales de 2004 et de 2009, Carlo DI ANTONIO est  Député au sein des Parlements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En décembre 2011, Carlo DI ANTONIO succède à Benoît LUTGEN et devient Ministre wallon des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine.

Carlo DI ANTONIO est également connu pour être le fondateur du Dour Festival et du Père Noël est un Rockeur, festival musical et caritatif au profit des enfants défavorisés. Sportif accompli, il pratique très tôt l'athlétisme en compétition.

Catherine FONCK

Catherine FONCK, mariée et mère d’un enfant, est née le 22 septembre 1968.

Docteur en médecine (UCL, 1993), elle est spécialiste en médecine interne et néphrologie. Début 2003, par foi, par passion, Catherine FONCK décide de s’investir en politique et d’œuvrer  au renouveau démocratique en Belgique. Elle est élue à la Chambre en juin 2003 et devient, un an plus tard, Ministre du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec des compétences en parfaite adéquation avec son parcours : la santé, la petite enfance et l’aide à la jeunesse. Elle a notamment mis en place le Plan Cigogne II qui a permis la création de plus de 8000 places de crèches, réformé la procédure d’adoption, œuvré en faveur de la prise en charge plus précoce des mineurs en difficultés et des mineurs délinquants, ou encore mis en place les programmes de dépistage de la surdité néonatale et du cancer du côlon.

En juillet 2009, de retour au Parlement fédéral, Catherine FONCK devient chef du groupe cdH à la Chambre. Elle continue à suivre de près les thématiques médicales et celles relatives à la famille.

Combinant son mandat de conseillère communale à Frameries et sa présidence de groupe à la Chambre, Catherine FONCK mène une vie à 100 à l’heure, dans laquelle elle conserve toujours une place essentielle pour sa famille, à qui elle estime qu’elle ne consacre jamais assez de temps. Elle avoue aimer la vitesse et l’adrénaline quand elle pratique le ski ou la voile.