Soutenir l'exception agricole: une priorité pour le cdH !

Posté le 26 Juillet 2013 dans Les Communiqués , Région Wallonne


Ce vendredi 26 juillet, plus de 800 mandataires (Bourgmestres, Echevins, Echevins de l’Agriculture, mandataires et militants cdH) se sont réunis au 12ème petit-déjeuner du cdH à la Foire de Libramont, un record absolu pour ces petits-déjeuners.


A cette occasion, Benoît LUTGEN, le Président du cdH, y a affirmé la nécessité de se battre, à tout niveau de responsabilité, pour défendre « l’exception agricole ». L’agriculture est l’un des fondements de notre société et les produits alimentaires ne sont pas des biens comme les autres.

Soutenir notre agriculture, c’est soutenir chaque producteur mais aussi chacun d’entre nous puisque nous sommes tous des consommateurs. C’est aussi prendre en compte la valeur ajoutée de notre agriculture pour notre environnement et nos territoires. C’est enfin prendre en compte la dimension culturelle de notre agriculture, de ses produits et de notre gastronomie qui font aussi la réputation de notre région.

Pour le cdH, « l’exception agricole », ce n’est pas nier la réalité économique de l’agriculture, mais c’est lui reconnaître d’autres dimensions et de les faire respecter : l’autonomie alimentaire, le rôle positif de l’agriculture dans la gestion des territoires et la préservation de la biodiversité, le patrimoine gastronomique régional et local.

A tous les niveaux de responsabilité, le cdH se bat pour que l’agriculture soit pleinement respectée dans chacune de ces dimensions :

Ø  au niveau européen et international, par exemple, en défendant le maintien d’un programme européen d’aide alimentaire aux démunis, en obtenant une nouvelle PAC qui permettra d’aider davantage les exploitations familiales plutôt que les méga-fermes intensives ;

Ø  au niveau fédéral, notamment en obtenant la prolongation des mesures fiscales agricoles (défiscalisation des aides européennes à l’investissement) ;

Ø  au niveau régional, en valorisant les produits de notre agriculture, comme par l’initiative du Ministre Carlo DI ANTONIO d’apposer une pastille « Agriculture de Wallonie » sur les productions wallonnes.

Au niveau local, de très nombreuses initiatives concrètes peuvent être prises :

Ø  la valorisation des produits locaux à l’occasion de festivités et réceptions ;

Ø  la mise en place de cantines de terroir dans les écoles, les crèches et les maisons de repos en adaptant les cahiers des charges ;

Ø  le soutien aux circuits courts : promotion des ventes à la ferme, marchés du terroir, soutien aux groupements d’achat commun de paniers fermiers ;

Ø  le développement de partenariats pour l’entretien des chemins et sentiers communaux, …

A l’occasion de ce 12ème petit-déjeuner cdH de la Foire de Libramont, Benoît LUTGEN a mis au défi chaque Bourgmestre, Echevin et mandataire local du cdh de lancer ou de soutenir dans les prochains mois une ou plusieurs initiatives locales pour traduire concrètement « l’exception agricole » dans sa commune. La prochaine édition du petit-déjeuner cdh de la Foire sera l’occasion de présenter les initiatives qui auront été réalisées !