Le Député André du Bus plaide pour un plan transversal de lutte contre le diabète

Posté le 22 Janvier 2013 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


Face à l’évolution inquiétante de l’incidence du diabète, le député André du Bus a interpellé, ce mardi en Commission de la Santé, la Ministre Fadila Laanan afin de connaitre les mesures prises par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour lutter contre la maladie.


Le diabète est une maladie insidieuse et chronique. Il peut engendrer un ensemble de complications (cardiovasculaires, rénales, oculaires, dermatologiques) à mesure que l’âge avance, et avoir des répercussions importantes sur la vie de l’individu.

Cette maladie touche actuellement un belge sur 20 (près de 600.000 personnes) et près de la moitié ignorent qu’ils en sont atteints. Il s’agit d’une augmentation de 70% depuis 2001 qui affecte toutes les tranches d’âge. La prévalence de la maladie augmente chaque année de 5%, de telle sorte que l’on estime que le nombre de personnes touchées va doubler en 20 ans (soit, un million de belges en 2030).

Pour lutter efficacement contre le diabète, André du Bus estime qu’une politique singulière doit être menée. La sensibilisation à l’adoption d’attitudes saines est un moyen incontournable mais, à son égard, insuffisant vu l’ampleur et la gravité du phénomène. 

Bien qu’il reconnaisse toute l’importance et la cohérence des démarches actuelles en matière de bonne alimentation et d’activité physique, il plaide vivement pour que la Fédération Wallonie-Bruxelles puisse mettre en place, en concertation avec les autres niveaux de pouvoir, un plan de prévention et de lutte spécifiquement axé sur le diabète. Et ce, comme le recommande le Parlement européen suite à la résolution votée en mars dernier.