Fixer une date limite pour les résultats d'examens de la session de janvier: une nécessité pour les étudiants !

Posté le 2 Mai 2012 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles


Ayant rencontré des étudiants de l’ULg qui l’ont informé qu’ils venaient de récemment prendre connaissance de leurs résultats de la dernière session de janvier et que d’autres ne connaissaient pas encore aujourd’hui leurs résultats, Michel de Lamotte s’en est étonné auprès du Ministre Marcourt.


Pour le député, il est évidemment inacceptable de laisser des étudiants dans l’ignorance de leur réussite ou de leur échec … Comment en effet se positionner lorsqu’on ne connait pas les résultats des tests passés ? Comment s’auto-évaluer, se remettre en question, remettre en question sa méthode de travail, voire envisager son orientation ? Alors que beaucoup est mis en œuvre pour que l’enseignement supérieur s’inscrive dans une logique d’aide à la réussite, ne pas communiquer dans un délai respectable les résultats aux examens se révèle à tout le moins contre-productif.

Le Ministre a reconnu que des retards importants dans la transmission des résultats avaient effectivement été signalés et a pris contact avec le collège des commissaires  et l’ensemble des organes d’avis afin que des mesures soient prises.

Michel de Lamotte plaide pour qu’une date limite après la session, comme c’est le cas pour la session de juin, soit fixée par l’autorité afin que les étudiants puissent se positionner adéquatement face à leurs résultats.