"Décolâge !"... au bénéfice des enfants ed 2,5 ans à 8 ans et des adultes qui les entourent: plus que quelques jours pour s'inscrire

Posté le 7 Mars 2012 dans Les Communiqués , Fédé Wallonie-Bruxelles , Enseignement/Famille


Promouvoir une évolution positive du parcours de l’enfant de la maternelle à la fin de la deuxième primaire


Personne ne se réjouit du maintien ou du redoublement d’un élève. Nous savons aujourd’hui, notamment grâce aux études universitaires et aux Indicateurs de l’enseignement, que ces pratiques ne facilitent pas la suite du parcours scolaire. Elles restent néanmoins répandues dans notresystème scolaire faute d’alternatives crédibles. 

Le projet "Décolâge !", à l’initiative de la Ministre Marie-Dominique Simonet, fait le pari que ces alternatives existent et qu’elles sont praticables dans nos écoles. Il cherche à mobiliser, dans la même dynamique, tous les adultes concernés : enseignants, chefs d’établissement, membres du service d’inspection, conseillers pédagogiques, agents des Centres PMS, formateurs d’enseignants,… L’enjeu prioritaire de ce projet est de promouvoir une évolution positive du parcours scolaire de chaque enfant, dès la 1ère maternelle et de faire disparaître ainsi progressivement les pratiques de maintien et de redoublement entre 2,5 et 8 ans.

Dans le cadre du projet « Décolâge ! », la Ministre de l’Enseignement obligatoire et de Promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie-Dominique SIMONET, a décidé d’organiser, à l’attention des directeurs et enseignants des écoles fondamentales, des directions et membres du personnel des centres PMS, des conseillers pédagogiques, des membres du service général de l’inspection, des opérateurs de formation, des membres du personnel des catégories pédagogiques des Hautes Ecoles , une série de réunions d’information durant le mois de mars 2012.

L’objectif de ces réunions est de lancer la dynamique du projet, clarifier ses objectifs, annoncer les dispositifs d'information, de formation et de soutien qui seront mis en œuvre mais également réunir les acteurs scolaires concernés afin d’encourager les collaborations au bénéfice des enfants.

Lors de ces réunions, des membres d’équipes de recherche de l’ULB et de l’ULg présenteront les résultats de travaux récents menés pour comprendre maintiens et redoublements ainsi que des pistes pour agir ; des directeurs d’établissement témoigneront de leur expérience et des dispositifs mis en œuvre pour soutenir les enseignants dans la recherche d’alternatives au redoublement ; l’IFC présentera  le dispositif de formation imaginé pour encourager la diversité et renforcer la cohérence des pratiques entre acteurs ; le cabinet de la Ministre présentera le projet et ses enjeux.

Ces réunions d’informations se dérouleront de 8h30 à 12h00, aux dates suivantes :

Vendredi 16 mars:         Bruxelles (Haute Ecole de Bruxelles)
Lundi 19 mars:              Tournai (Haute Ecole de la Communauté Française en Hainaut)
Mardi 20 mars:              Namur (Haute Ecole de Namur)
Mercredi 21 mars:         Libramont (Haute Ecole Robert Schuman)
Vendredi 23 mars :        Charleroi (Université du Travail)
Lundi 26 mars:              Louvain-la-Neuve (Haute Ecole Léonard De Vinci)
Mardi 27 mars:              Liège (Haute Ecole de la Province de Liège)
Mercredi 28 mars:         Mons (Université de Mons)

Afin de s’inscrire, il suffit de remplir le formulaire repris sur la page :http://www.enseignement.be/decolage.  

Plus de 650 professionnels de l’éducation ont d’ores et déjà répondu à l’appel et assisteront à cette série de réunions qui s’annonce déjà comme un véritable succès.

Les inscriptions se clôtureront le lundi 12 mars 2012 au soir.