Exaris Intérim fpete ses 5 ans avec plus de 1.500 jeunes mis au travail !

Posté le 16 Février 2012 dans Les Communiqués , Région bruxelloise , Emploi/Economie


A l’heure où le chômage des jeunes est au cœur des préoccupations, Exaris Interim permet à ceux-ci d’obtenir une expérience de travail en intérim qui débouchera pour beaucoup sur un contrat fixe ! Exaris Intérim est composé de quatre personnes. Une petite équipe stable visant un objectif : la mise au travail des jeunes peu qualifiés.


Inauguré il y a cinq ans par le Ministre de l’Economie et de l'Emploi Benoît CEREXHE, le premier bureau social d’intérim en région bruxelloise dresse le bilan de ses cinq années d’existence.

Exaris Interim vise l’intégration des jeunes bruxellois de 18 à 30 ans moins qualifiés en leur offrant des missions d’intérim pour qu’ils décrochent par la suite un contrat de travail à durée indéterminée. 

A chaque étape, de sa recherche d’emploi à sa mise au travail, le candidat bénéficie d’un jobcoaching individuel lui offrant ainsi tout le soutien nécessaire pour réussir son intégration sur le marché du travail.

Depuis 5 ans, le nombre de jeunes mis au travail n’a fait qu’augmenter : 161 en 2007, 298 en 2008, 291 en 2009, 328 en 2010 et enfin 492 en 2011. Ces chiffres témoignent de la réussite du projet et de l’efficacité de l’intérim social.

Pour rappel, Exaris Interim a été créé à l’initiative de trois partenaires : Actiris, Daoust et Febecoop (voir détails sur ces partenaires en annexe).

Exaris Interim est une société coopérative à responsabilité limitée à finalité sociale, SCRL FS, ce qui signifie que les bénéfices générés par l’entreprise sont réinjectés dans l’entreprise pour financer son objet social qui est l’insertion des jeunes peu qualifiés.

Success stories

Mamadou ne sait ni lire, ni écrire. Inscrit chez Exaris en juillet 2010, il a décroché sa première mission en décembre 2010 comme nettoyeur dans un restaurant de la chaine Exki.

Son dynamisme et sa motivation ont très vite été remarqué et l’évaluation des missions étaient très positives.

Néanmoins son illettrisme demande un encadrement spécifique et présente un frein à l’engagement. Par exemple, Exaris interim a soit dû l’accompagner sur le lieu de travail pour lui montrer le chemin ou lui donner le nombre d’arrêts de métro afin qu’il puisse compter et arriver jusqu’à sa destination finale.

Cependant, Mamadou s’est montré disponible, flexible et doté d’une grande faculté d’apprentissage ce qui lui a permis de décrocher un contrat à durée indéterminée en décembre 2011 dans un nouvel établissement de la chaine Exki

Ousmane s’est inscrit chez Exaris en 2008 et fait quelques missions d’intérim dans un atelier de boulangerie.

Il a ensuite entrepris une formation de commis de cuisine via une ASBL partenaire. Il est revenu chez Exaris doté d’une expérience supplémentaire et a décroché une mission en vue d’engagement dans un atelier de production de la chaine de bar à jus, Guapa. Il a signé son contrat à durée indéterminée depuis avril 2011.

Le jobcoaching, la plus-value d’Exaris Interim

L’intérim social se différencie de l’intérim classique par son action de jobcoaching et son objectif social visant la mise à l’emploi des jeunes peu qualifiés. L’intérim social utilise l’intérim comme tremplin vers un emploi fixe.

L’intérimaire est coaché, encadré, conseillé par des jobcoachs. Les différentes étapes du jobcoaching sont entre autres : la préparation et la simulation d’entretien, l’accompagnement sur le lieu de travail, les entretiens approfondis, les testing, la rédaction d’un cv, l’analyse du projet professionnel, la savoir être, l’attitude au premier contact avec l’entreprise,…

Un lien de confiance et une connaissance approfondie du profil de l’intérimaire permettent ainsi une meilleure adéquation avec les offres d’emploi.

La crainte de signer un contrat fixe est toujours présente dans l’esprit de certains. L’intérim social peut aider ces personnes. En effet, avant que la possibilité de signer un contrat se présente, les intérimaires ont en moyenne 2 mois d’intérim pour se familiariser avec le métier et la société. Le jobcoach les aide, les conseille, les rassure et les prépare.

Le défi d’Exaris Interim est de donner la possibilité à des demandeurs d’emploi moins qualifiés de trouver de l’emploi grâce à l’intérim.  Ce défi est double puisqu’il s’agit aussi d’identifier les entreprises qui, par leurs démarches de responsabilité sociétale, sont sensibles à l’intégration et au recrutement de personnes de qualité mais ayant peu ou pas d’expériences professionnelles.

Exaris Interim est l’interlocuteur privilégié entre le demandeur d’emploi et l’employeur afin que l’intégration du travailleur se passe pour le mieux. Il est également un relais, un soutien et un coup de pouce pour les jeunes peu qualifiés, motivés à trouver du travail.

Il arrive parfois qu’un coaching ne suffise pas et que les candidats ne soient pas encore prêts à l’emploi. Dans ce cas, nous les réorientons vers nos partenaires pour l’emploi tels que les antennes d’Actiris, les missions locales, les organismes de formations, afin de leur permettre un encadrement plus adéquat.

En bref, Exaris Interim est la rencontre entre le public et le privé, entre le demandeur d’emploi et l’employeur et entre l’insertion professionnelle et le monde du travail.