Journée mondiale du travail décent: ratifiaction d'une Conventino sur le travail domestique

Posté le 7 Octobre 2011 dans Les Communiqués , National , Emploi/Economie


A l’occasion de la Journée mondiale du travail décent, le directeur de la cellule ‘Emploi’ du cabinet de la Vice-Première ministre et ministre de l’Emploi, Joëlle Milquet, a reçu ce vendredi une délégation des syndicats et des ONG belges, afin de leur faire part des travaux relatifs à la ratification de la Convention n°189sur le travail domestique.


Ce nouvel instrument normatif sur le travail domestique, adopté au sein de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) au mois de juin dernier, est en effet un thème important de la Journée mondiale du travail décent.

La Belgique a été pionnière et très active dans l’élaboration et la négociation de cette Convention et de la Recommandation de l'OIT sur les travailleuses et les travailleurs domestiques. L’adoption de ces instruments marque une étape importante pour la promotion de l'emploi décent dans le monde et elle a dès lors été saluée par un grand nombre d'organisations sociales, de syndicats et d’ONG, tant en Belgique que dans le monde.

Joëlle Milquet souhaite la ratification la plus rapide possible de cet instrument par la Belgique et elle a dès lors demandé que sa soumission au Parlement et le dépôt du projet de loi d'approbation de la Convention puissent se succéder très rapidement. A cette fin, elle a donné l’instruction à son administration, le SPF Emploi, de préparer le dossier.

En ce qui concerne le travail dans les ambassades, le directeur de cabinet de la ministre a annoncé que le SPF Emploi met à jour la dernière brochure en date sur le personnel domestique. Joëlle Milquet propose également l’institution d’une Commission des bons offices pour intervenir dans le cadre d’une médiation entre l’ambassadeur-employeur et son personnel, ainsi que la rédaction d’un code de bonne conduite pour les diplomates en poste à l’étranger et les diplomates étrangers en Belgique. Ces deux propositions seront communiquées au ministre des Affaires étrangères.