1.000 ÈME RADAR INSTALLÉ EN WALLONIE !

Posté le 10 Avril 2014 dans Les Communiqués , Région Wallonne , Mobilité/Transport , Sécurité/Police/Justice


Entre 2009 et 2013, nous sommes passés de 434 tués à 315 tués en Wallonie. Soit une diminution de 27% des personnes tuées sur nos routes !


Le Ministre wallon de la Sécurité routière Carlo DI ANTONIO vous informe que le radar répressif installé à MESSANCY sur la N81 (BK 7) en direction d’Athus, où la vitesse est limitée à 90 km/h, sera activé ce vendredi 11 avril.

La Wallonie comptabilise ainsi aujourd’hui 1.000 radars !

Plus exactement : 275 boîtiers répressifs fixes, 125 radars répressifs mobiles et 600 radars préventifs.

L’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) a salué l’actuel dynamisme wallon en matière de sécurité routière et l’effet positif de l’installation de radars dans notre Région.

Entre 2009 et 2013, nous sommes passés ainsi de 434 tués à 315 tués en Wallonie. Soit une diminution de 27% des personnes tuées sur nos routes !

Depuis 4 ans, la plus forte baisse de tués de la route en Belgique est à chaque fois enregistrée en Wallonie. Sur les 44 vies épargnées en Belgique entre 2012 et 2013, 34 l’étaient en Wallonie.

Selon l’IBSR, si cette tendance se maintient, elle permettra à la Wallonie d’atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé pour 2015, à savoir un maximum de 250 décédés 30 jours.

Carlo DI ANTONIO rappelle que les radars sont davantage des outils préventifs que répressifs au service de la sécurité routière. En effet, en Wallonie, les radars fixes installés sur le réseau structurant ne le sont qu’à proximité d’une zone à risque, c'est-à-dire d’une zone où la fréquence et la gravité des accidents est plus importante. Par ailleurs, leur présence est toujours annoncée par un panneau de manière à inciter les automobilistes à adapter leur vitesse à l’approche du radar.