Georges Dallemagne : « La négligence en matière de cybersécurité se payera cash ! »

Posté le 8 Mai 2014 dans Les Communiqués , National , Sécurité/Police/Justice


Le député Georges Dallemagne a été consterné d’apprendre que les maigres 10 millions qui ont été promis – fin 2013 déjà ! – pour la cybersécurité en Belgique ne seraient finalement pas alloués aux services qui en ont pourtant besoin  de manière criante et urgente. Si la nouvelle devait être exacte, ce serait extrêmement inquiétant.


« Le manque de temps invoqué par le Premier Ministre me laisse pantois ! » s’exclame Georges Dallemagne qui avait alerté depuis de très longs mois le Premier Ministre quant à l’urgence de prendre des décisions fortes et efficaces en matière de cybersécurité. Le député avait d’ailleurs déposé une proposition de résolution en juin 2013 et demandé un débat d’urgence au Parlement.

Le coût de cette légèreté se payera cash pour nos entreprises et affectera aussi la protection de la vie privée de nos concitoyens ainsi que certaines institutions stratégiques belges.

Les nombreux scandales (NSA, Belgacom,…) qui ont touché la protection de nos entreprises et la vie privée de nos concitoyens n’ont visiblement pas suffi pour que le Premier Ministre prenne à bras-le-corps un problème pourtant extrêmement préoccupant.

Ces délais et les atermoiements en matière de cybersécurité coûteraient à l’économie belge des sommes bien plus considérables que les 10 millions attendus depuis si longtemps.