Sport et culture, sources d’épanouissement


Pour le cdH, à côté la vie professionnelle, de la recherche d’un emploi ou la vie d’écolier ou d’étudiant, les activités culturelles ou sportives sont sources de divertissement, de développement personnel et d’ouverture. En effet, par le biais des valeurs qui y sont véhiculées, tant la culture que le sport permettent aux personnes de se ressourcer et de s’épanouir dans l’effort physique ou dans les talents artistiques. Le sport et la culture contribuent au bien-être et à l’équilibre de chacun. Le cdH tient donc à valoriser le sport et la culture comme vecteurs de dépassement de soi, de participation à la vie collective et de création de lien social.

Pour le cdH, soutenir la culture et le sport, c’est d’une part permettre à chacun de se divertir en pratiquant un sport ou en ayant accès à la culture dans ses déclinaisons diverses (théâtre, cinéma, musées, musique, bibliothèques, arts de la scène, …). C’est, d’autre part, valoriser les sportifs ou artistes qui font de leur passion un métier et qui développent leurs talents de façon professionnelle. Enfin, soutenir la culture et le sport, c’est s’appuyer sur tout le secteur associatif particulièrement actif dans ces domaines, que ce soit par le biais des clubs sportifs ou des associations culturelles.

Les priorités du cdH

  • Promouvoir l’activité physique régulière et favoriser l’accès au sport pour tous, enfants, jeunes ou personnes âgées, personnes handicapées ou personnes valides, personnes aisées ou plus démunies.
    Le cdH veut que l’accès au sport soit une réalité pour chacun et, en particulier, pour ceux qui ont tendance à peu le pratiquer.
  • Soutenir nos espoirs et sportifs de haut niveau en favorisant la détection des espoirs sportifs, en adaptant les horaires scolaires des élèves qui pratiquent un sport d’élite et en augmentant le nombre de contrats avec les sportifs de haut niveau.  
  • Renforcer l’éthique et le fair-play dans le sport en luttant contre les violences de sportifs ou de supporters et en luttant contre les violences à l’égard des arbitres, par le biais de la prévention et par des sanctions.
  • Rendre la culture accessible à tous en sensibilisant et initiant les enfants, dès leur plus jeune âge, à la culture et à l’art, en maintenant les mesures de réductions financières existantes et en les faisant connaître ainsi qu’en stimulant les rencontres entre d’une part, les « consommateurs de culture » et, d’autre part, les institutions, compagnies, opérateurs culturels et artistes.
  • Soutenir la lecture publique en développant les bibliothèques en espaces d’accès à l’information, à la documentation, à l’écriture et à la création littéraire et en développant des synergies avec les autres opérateurs culturels.   
  • Soutenir les artistes et leurs créations en améliorant le statut social et fiscal des artistes et en offrant une visibilité aux jeunes artistes, quelle que soit leur art (musique, danse, théâtre, …)
  • Valoriser le secteur associatif actif dans les domaines sportif et culturel en considérant les associations comme véritables partenaires à part entière de l’action des autorités publiques et comme vecteurs de la diversité culturelle et en soutenant ces associations, dans le respect des principes de la Charte associative.