En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

C'est un trousseau de clefs de répartition qui continue à ouvrir la porte des inégalités

La hache de guerre n'est toujours pas enterrée sur le dossier des bâtiments scolaires. Même si le ministre du Budget et des Bâtiments scolaires, Frédéric Daerden, est revenu sur sa décision d’accorder 58,6% des 230 millions du subside européen au réseau Wallonie-Bruxelles enseignement qui ne représente que 15 % des élèves scolarisés.

Le reste de la note se perd dans le brouillard complet. Pour la députée cdH Alda Greoli, « Si chaque réseau peut y gagner, chaque réseau peut y perdre. Il manque des critères objectifs quant à la sélection des meilleurs dossiers et quant à la répartition entre l’enseignement fondamental, secondaire et supérieur. »