En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Interdiction complète de la publicité pour le tabac : l’aboutissement d’un combat de longue date pour diminuer son attractivité et protéger la santé

Ce mardi, en Commission Santé de la Chambre, deux propositions de loi de Catherine Fonck en matière de lutte contre le tabac ont été approuvées à l’unanimité.

La première proposition vise à interdire complètement la publicité pour le tabac. En effet, plusieurs exceptions persistaient notamment l'affichage de la marque dans les magasins vendant des produits du tabac (devantures des magasins, enseignes lumineuses, présentoirs).

L’objectif de cette proposition défendue par la députée humaniste depuis plusieurs années est de protéger les non-fumeurs et singulièrement les jeunes car la publicité a un effet attractif clairement démontré.

Consciente de l’impact de cette mesure sur les commerces, surtout les librairies, Catherine Fonck propose également de limiter les ventes en les réservant aux librairies et petits commerces. A titre de comparaison, la France compte deux fois moins de points de vente que la Belgique alors qu’elle est six fois plus grande.

Cette mesure entrera en vigueur le 1er janvier 2021 en même temps que l’instauration du paquetneutre pour lequel Catherine Fonck a œuvré pendant de nombreuses années.

La seconde proposition a trait à l’interdiction de fumer en voiture en présence d’un mineur en étendant l’âge du jeune de 16 à 18 ans, pour l’aligner à l’âge minimal pour pouvoir acheter des produits du tabac.

Le cdH se réjouit que ces combats de longue date aient abouti et que la lutte contre le tabac ait avancé en ce 4 février, journée mondiale de lutte contre le cancer. Pour rappel, le tabac est la première cause évitable de cancer en Belgique. Il est à l’origine de 15.000 décès prématurés par an et d’un cancer sur 3.