En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

La loi pandémie consacre des mesures d'exception qui deviennent la norme, c'est démocratiquement indéfendable !

La gestion à coups d’arrêtés ministériels de la crise sanitaire a fait l’objet de nombreuses critiques d’ordre juridique.

Ces critiques ont poussé la ministre de l’Intérieur, à l’élaboration d’une loi pandémie. Pour le cdH, cette loi ne résoudra pas les problèmes dénoncés. Pire, elle risque de pérenniser une gestion juridique “trop fragile”.

Pour Vanessa Matz : "La nouvelle loi proposée ne fera que prolonger l’actuelle gestion juridique, à savoir l’application de mesures d’exception qui deviennent la norme. En fait, ce n’est pas une loi pandémie qui a été proposée par la ministre de l’Intérieur, mais une super loi de pouvoirs spéciaux.”

+ d'infos sur lalibre.be