En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Retour de zone rouge : "Mes policiers ne feront pas du baby-sitting"

De retour de zones rouges, une quarantaine et des tests PCR sont aujourd’hui obligatoires.
Les bourgmestres ont reçu depuis vendredi l’accès sécurisé à une plateforme qui leur donne les noms de leurs concitoyens récalcitrants…

Maxime Prévot s’intérroge : "Si réellement ce qui va nous être procuré c’est une liste limitative, identifiant de manière spécifique des personnes qui se comportent volontairement de façon problématique alors je peux comprendre que la police puisse intervenir pour leur tirer l’oreille et leur rappeler la responsabilité collective. Si par contre on est dans un schéma où on demande finalement à la police de faire du baby-sitting en allant vers les domiciles de toutes les personnes qui sont censées respecter une quarantaine pour s’assurer qu’elles le font bel et bien, alors je n’ai pas du tout envie de confier cette mission à ma police, j’estime que ce n’est pas son rôle et que pour l’instant elle a d’autres chats à fouetter".

Un article à retrouver ici.